Apprendre le snowboard en seulement 3 heures !

A force de voir les stories Instagram de mes amis, j’ai décidé moi aussi de me lancer dans les sports d’hiver. Etant sportive, la station de ski de Tignes m’a fortement été recommandée. 
En revanche, je suis totalement novice en matière de sports de glisse. J’ai longuement hésité entre l’apprentissage du ski et du snowboard. J’ai donc récolté les avis autour de moi. Finalement, il était impossible de trancher, car c’était une question de sensibilité me disait-on. J’ai donc pesé le pour et le contre, et j’ai opté pour le snowboard. Pourquoi ? Eh bien tout simplement car les jambes sont fixées ensembles, et dans la mesure où j’ai les genoux fragiles (ligaments abimés), je préférais éviter de prendre des risques. Et puis, soyons honnête, je trouve cela plus moderne, plus « cool », plus visuel le snowboard. 
J’étais torturée par une question : réussirai-je à avoir de bonnes sensations en seulement 3 jours avec seulement 3 heures de coaching personnel ? 
D’après les témoignages que j’ai reçu, il semblerait qu’en fonction, de notre proprioception naturelle et de la connaissance que nous avons de notre corps, l’apprentissage peut aller très vite. J’avais seulement réservé trois  jours sur place, j’étais donc déterminée à apprendre vite, et à optimiser mon séjour. 
Allez c’est parti, je vous raconte tout ! 

1) Quand partir et où quand on est sportif ?
180 stations de ski, ça donne le vertige. Les stations de renom international sont : Courchevel, Méribel, Tignes, Serre Chevalier, ou encore Val Thorens. Tignes est la station des sportifs par excellence, c’est alors tout naturellement que je me suis tournée vers cette station. 

Quand partir ? Privilégiez le hors saison, même si cela nécessite de monter plus haut dans la montagne, et évitez à tout prix les vacances scolaires si vous ne souhaitez pas vous ruiner. Durant ces périodes, les prix sont exhubérants, les vacanciers affluent de toute part, à tel point qu’on se croirait à la capitale, il ne manque plus que les coups de klaxons sur la route (on évite donc la haute saison en février). En décembre, avant les fêtes, en ouverture de saison, les prix sont généralement abordable, les pistes sont ouvertes, il y a plus de variété et de disponibilité de logements. Décembre et janvier semble donc être la période idéale. 

2) Quel matériel pour pratiquer le snowboard ?

Avant même de choisir votre planche, il faut d’abord savoir quel est votre pied d’appui, c’est-à-dire le pied d’avant, celui que vous utilisez pour vous équilibrer. Si votre pied d’appui est le gauche, vous êtes « regular« , si c’est le droit, vous êtes « goofy » .

Ensuite, pour obtenir un matériel de qualité, j’ai suivi les conseils de sportifs aguerris, et je me suis rendue à Intersport. Pourquoi est-ce si important ? Un équipement de qualité vous permettra de vous sentir en sécurité et vous aidera à progresser.

  • Le snowboard est évidemment la partie la plus importante de votre équipement. Quand vous la tenez devant vous à la verticale, la planche doit vous arriver au niveau du menton.
  • Comparé aux chaussures de ski, les chaussures de snowboard sont très confortables. Faites bien attention à choisir la bonne taille (en général une demi-taille de plus que votre pointure habituelle).
  • Les fixations varient selon le type de terrain que vous souhaitez explorer. Par conséquent, la souplesse est le facteur clé. Si vous préférez la poudreuse ou le snowpark, des fixations souples sont appropriées, alors que le snowboard sur les pistes nécessite des fixations plus dures.
  • Le casque est aussi important que le snowboard ou les chaussures et devrait faire partie de l’équipement de chaque snowboardeur. Assurez-vous qu’il est bien ajusté.
  • Un masque est un must dans l’équipement, car il offre une protection contre la neige, mais aussi contre les rayons UV tout en vous assurant une meilleure visibilité.
  • Pour les plus sensibles, une protection dorsale, ou une coquille pour le bassin peut être un plus surtout quand on débute, car on passe pas mal de temps les fesses au sol.

La location d’équipement est une option très pratique, surtout pour les débutants. Me concernant j’ai tout loué pour ma première fois au ski : j’ai loué ma combinaison avec gants, masque et après ski sur le site SKI CHIC et j’ai été très satisfaite du service, puisqu’il livrent directement à l’adresse de votre hôtel, vous n’avez rien à faire, et la combinaison est de très grande qualité.

Concernant, les équipements techniques je me suis rendue à l’Intersport de Tignes, vous trouverez toutes les explications dans cette vidéo. J’en ai aussi profité pour négocier un code promo pour vous. 

code promo Intersport .jpeg

3) Comment apprend-on le snowboard ?

Il existe plusieurs façons d’apprendre le snowboard, mais la plus rapide et la plus efficace est d’apprendre avec un moniteur lors de cours collectifs ou particuliers. Dans le cadre de cours collectifs, l’esprit de groupe vous motivera et vous aidera à progresser rapidement dans une atmosphère conviviale. Les petits groupes sont particulièrement efficaces. 

Lors d’un cours particulier, vous bénéficiez de toute l’attention de votre moniteur. Il se concentre ainsi sur la meilleure manière d’atteindre votre plein potentiel tout en corrigeant vos points faibles. Dans la plupart des cas, vous êtes libre de décider ce que vous voulez apprendre et les horaires sont flexibles. Personnellement j’ai opté pour cette formule qui est la plus efficace. Après 3h de cours particuliers, j’étais autonome, et m’embarquais (non sans chutes) sur des pistes bleues bien sportives. Suivre mes aventures sur instagram.

code promo EVOLUTION 2.jpeg

4) Quel est l’âge idéal pour apprendre le snowboard ?

Bonne nouvelle : il n’y a pas d’âge pour apprendre le snowboard ! Il suffit d’avoir de l’endurance, de l’équilibre et une bonne condition physique, et surtout de ne pas avoir peur de chuter. Que l’on ait 5, 15, 20, 40 ou 60 ans, pour découvrir une nouvelle passion.

Une chose est sûre, cette expérience a été merveilleuse : la découverte d’une nouvelle pratique sportive très fun, dans un cadre idyllique et ressourçant. Je me suis d’ailleurs demandé pourquoi j’avais mis autant de temps à me décider à franchir ce cap. Au retour de mon séjour, je me suis d’ailleurs fait la promesse de faire un reboot à la montagne au moins une fois par an. Il s’agit d’une vraie bouffée d’air frais et d’ondes positives dans notre quotidien, et à l’heure actuelle, cela fait vraiment du bien.

Si vous aussi vous avez décidé de passer le cap, faites-nous part de votre expérience en commentaire.

Cours privé de snowboard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier